Eau

Etat des lieux : les impacts du changement climatique sur la ressource

Barrage de Serre-Ponçon

Barrage de Serre-Ponçon(source : Rapport d’étude de vulnérabilité du territoire au changement climatique, TEC, 2014)

Le Pays d’Arles est en situation de « péninsule hydraulique », dépendant principalement des transferts depuis le bassin de la Durance et du Verdon à travers son système de canaux d’irrigation.

Cette dernière décennie a été marquée par des sécheresses et des canicules (2003, 2005 et 2007). Le changement climatique aura pour effet d’augmenter la fréquence de ces épisodes et donc les besoins en eau en été.

Parallèlement les travaux de recherche montrent que le changement climatique pourrait aussi faire baisser les débits de la Durance et du Rhône en été, augmentant au passage la concentration des pollutions (moins de dilution), la température de l’eau et la remontée du sel dans le Rhône.

 

 

Riz détruit par l'eau salée

En modifiant la disponibilité des ressources, le changement climatique affecte l’ensemble des écosystèmes et des activités humaines qui lui sont liés : agriculture, tourisme, industrie, alimentation en eau potable…

La disponibilité de l’eau sur notre territoire dépend en grande partie de l’irrigation et toute modification de ces pratiques (époque, intensité) a des impacts en chaîne. La baisse attendue des apports d’eau en provenance de la Durance ne devrait pas remettre en cause l’irrigation des prairies de foin de Crau mais nécessitera une gestion plus économe (amélioration des tours d’eau, rénovation des canaux, suppression d’une coupe du foin etc.). Mais ces actions entraîneront des coûts importants.

La nappe de la Crau est rechargée à 70% par les eaux apportées par l’irrigation des parcelles de foin de Crau. Aussi, la baisse des quantités d’eau apportées par l’irrigation (abandon de parcelles, modification des pratiques) pourrait impacter la nappe. Aujourd’hui, on constate un déficit de recharge de la nappe, une année sur 8. Avec le changement climatique, ce déficit pourrait être d’une année sur 11.

L’eau de cette nappe est utilisée pour ne nombreuses activités : alimentation en eau potable, industrie, arboriculture…

Canaux d'irrigation

Canaux d’irrigation (source : Rapport d’étude de vulnérabilité du territoire au changement climatique, TEC, 2014)

Irrigation du foin de crau

Irrigation du foin de crau.(source : Rapport d’étude de vulnérabilité du territoire au changement climatique, TEC, 2014)

 

 

 

 

 

 

 

 

Etat des lieux : les impacts du changement climatique sur les risques d’inondation

Les travaux de recherches menés jusqu’ici ne permettent pas de savoir quel sera l’impact du changement climatique sur les crues du Rhône et de la Durance.

En revanche, on s’attend à une augmentation des épisodes de pluies intenses. La question de la maîtrise des eaux pluviales devient plus que jamais centrale pour éviter saturation et débordements des canaux, qui peuvent générer de gros dégâts matériels.

Evolution du nombre de très fortes précipitations aux horizons 2030, 2050 et 2080

 

Les défis à relever : la gestion de l’eau face à la nouvelle donne climatique

Avec le changement climatique, les tensions autour du partage de la ressource en eau pourraient être exacerbés.

La maîtrise des consommations, la sécurisation des approvisionnements et les solidarités territoriales, et la vigilance face aux épisodes de pluie intense, seront encore plus nécessaires dans un avenir proche.

Les usages et les acteurs de l’eau sont très nombreux, divers et interdépendants. Comprendre ces relations est important pour prendre les mesures d’adaptation adéquates.

De manière générale, la mise en place d’une gestion globale et solidaire de la ressource en eau est un enjeu majeur à court terme.